SEJOUR ITINERANT JUIN 2016 EN VERCORS

Texte Jacques, Irène et Pierre - Photos Colette, Irène et Jacques


Dimanche 19 juin  Saint Nizier du Moucherotte - Eybertière (Autrans)

 

 

 

Après 2h 30 de route, nous arrivons à Saint Nizier du Moucherotte où nous retrouvons les lyonnaises, Colette et Jocelyne.

Tous les 9 nous commençons notre périple par une descente difficile avec des passages aménagés de mains courantes.

Puis après la descente nous enchainons sur une montée assez raide (860m à 1680m) à travers un taillis où fleurit le muguet et arrivons sur un plateau recouvert de gentianes sous une averse orageuse de pluie et de grésil.

Nous arrivons trempés au gite d'Eybertière sans chauffage pour sécher chaussures et vêtements, malgré un hébergement spartiate le repas du soir nous réconcilie avec nos hôtes. Nous découvrons les 3 fromages locaux : Vercoret, Pioupiou et bleu du Vercors.

 

Cliquer pour agrandir les photos

Lundi 20 juin :  Eybertière - Gite des Rimets

 

 

Nous profitons d'un soleil généreux pour épingler notre linge humide sur nos sacs et sans complexe nous traversons Autrans.

Par le GR 9 nous grimpons jusqu'au Pas de Pertuison, nous faisons une escapade dans les rochers pour atteindre un beau point de vue... brouillard... dommage !!!

Nous descendons le Pas de Pertuison dans une saignée rocheuse magnifique.

Nous poursuivons jusqu'au col de Romeyere où nous piqueniquons.

Le sainfoin en fleur et la sauge sauvage bleue agrémentent une randonnée relativement facile qui nous amène au gite des Rimets où nous accueille un hébergeur sympathique et passionné de montagne. De surcroît bon cuisinier, il nous fait découvrir les diots à la provençale accompagnés d'une polenta au bleu du Vercors.

Mardi 21 juin : Gite des Rimets, Balme de Rencurel - Refuge des Narces

 

 

 

Par un temps ensoleillé nous descendons jusqu'à la Balme de Rencurel (650 m) et nous nous dirigeons vers "le plat de résistance" de ce troisième jour : la montée du Pas des Rages (1110m)  1 km réalisé en 1h 45. Montée difficile mais agrémentée d'une belle cascade bien cachée et d'une grotte.Une  photo de groupe s'imposait pour "immortaliser notre exploit"...

Arrivés au Pas de la Ferrière, nous nous installons sur un rocher, magnifique salle à manger avec un panorama à 360°.

Surprise, une deuxième grimpette de 400 m nous attendait pour atteindre l'arête du Gros Martel (1556 m) beau belvédère. Un chemin forestier descendant nous conduit au refuge des Narces confortable.  Après un excellent repas partagé avec notre hôte nous étudions l'étape du lendemain , sa bonne connaissance de la montagne nous permet d'affiner notre parcours.

Recette de la "croûte" dans un caquelon :

Plat en couche cuit au four : pain au vin blanc, jambon cru, tomates,cèpes et fromage du Vercors.

Mercredi 22 juin : Refuge des Narces - Méaudre

 

 

Nous descendons par un agréable sentier en forêt jusqu'à Méaudre où nous remplissons nos gourdes (pas d'eau potable au refuge) et faisons nos emplettes dans un comptoir de producteurs locaux.

Nous continuons sur la ViaVercors, montons en forêt et tombons sur un sentier encombré d'arbres abattus sur plusieurs centaines de mètres ce qui nous rend le parcours difficile.

Arrivée en pleine chaleur sur le bitume à Villard de Lans, piquenique près d'un rond-point bien ombragé.

Par le GR de pays nous poursuivons jusqu'au col du Liorin  (stèle pour 2 maquisards fusillés) puis descente jusqu'à Corrençon. Courses à la supérette et soirée en gestion libre dans le sympathique gite d'étape des Hauts Plateaux.

Jeudi 23 juin : Gite des Hauts Plateaux  Corrençon - Lans en Vercors

 

 

 

Les journées sont de plus en plus chaudes aussi nous quittons de bonne heure le gite des Hauts Plateaux, nous adressons un amical au revoir à notre épicier de Corrençon et rejoignons le GR 9.

Montées et descentes nous emmènent jusqu'au Pont de l'Amour (séance de photos inévitable !). Dès la traversée du pont une nouvelle grimpette nous remonte sur le GRP des quatre montagnes jusqu'à la bergerie de Roybon où nous déjeunons.

Vu la chaleur ambiante et la rareté des sources nous sommes heureux de pouvoir remplir nos gourdes au bachat de la bergerie. Nous poursuivons sur le GR 9 par un sentier en balcon (1580 m) jusqu'au passage du collet du Furon, nous voyons les premières orchidées en fleurs. Nous nous laissons  glisser jusqu' à l'auberge des Allières (un peu  chère mais top !).  Nous dégustons un très bon repas (oublier les calories)  en extérieur sur une belle terrasse.

 

Vendredi 24 juin : Auberge des Allières - Saint Nizier

 

 

La chaleur étant toujours là, quelques organismes marquent des signes de fatigue, aussi nous décidons d'alléger la dernière étape qui s'annonçait très ardue. Notre aubergiste nous conseille une variante sympa.

Dès 7 h 20 nous attaquons l'étape sur le GR 9  en direction de Lans en Vercors que nous laissons sur notre gauche pour monter au refuge d'altitude d'Habert des Ramées. Quelques courageux montent jusqu'à la barre rocheuse des Ramées (1700 m) pour découvrir une magnifique vue à 360° de Grenoble et ses massifs environnants.

Nous cherchons vainement un sentier qui n'existe plus, ceci nous oblige à un détour de  800 m pour rejoindre la piste forestière du Bois des Murets. Une dernière bonne montée nous conduit sur un large chemin jusqu'à Saint Nizier.

Il est l'heure de poser les sacs. Nous nous offrons un  pot d'adieu avec Colette et Jocelyne, nos sympathiques lyonnaises.

Cet itinérant de plus de 95 km et de plus de 4000 m de dénivelé nous a permis de découvrir des paysages et une flore magnifiques.

Il a aussi permis aux nouveaux promus du stage animateur 1 de mettre en application leurs acquis. Ainsi ce périple a été effectué sans reconnaissance préalable. Merci à Gérard notre porte carte et à Jacques notre reporter.